top of page
La revue graphique.webp
Gradient.webp
  • Photo du rédacteurLudas Fawks Studio

Coco Chanel | L'Intemporelle

“Il n'y a pas de mode si elle ne descend pas dans la rue.”

Gabrielle Chanel

Malraux disait de Chanel qu’elle comptait, avec de Gaulle et Picasso, parmi les grandes figures de notre temps. Coco Chanel portera à jamais le nom qui évoque instantanément l'élégance, la sophistication et la révolution dans le monde de la mode. Cette visionnaire a laissé une empreinte indélébile sur l'industrie, créant un héritage qui perdure encore aujourd'hui.


Le 16 septembre 2023 s’était d’ailleurs tenu, au Victoria and Albert Museum de Londres, une exposition dédiée à Coco Chanel. C’était l’occasion de faire le portrait de cette icône à la française, toujours poussée par une conception résolument moderne de l’élégance.


La Jeunesse de Coco Chanel

“Le luxe, ce n'est pas le contraire de la pauvreté mais celui de la vulgarité.”

La jeunesse de Coco Chanel

Gabrielle dite Coco Chanel est née le 19 août 1883 à Saumur. Enfant illégitime, Coco Chanel n’aura de cesse de cacher ses origines. Née d’un père camelot et d’une mère couturière, elle a une enfance modeste, voire pauvre, qui marquera probablement son ambition et de sa détermination.


À l’âge de 12 ans, elle est confiée à l’orphelinat catholique d’Aubazine, en Corrèze. C’est à cette époque qu’elle apprend la couture.


Le surnom “Coco” attribué à Gabrielle Chanel aurait plusieurs origines. D’aucuns disent que c’est parce qu’elle chantait “Qui qu’a vu Coco dans l’Trocadéro” dans les cafés-concerts de Vichy que son surnom lui serait resté.


Coco Chanel et Etienne Balsan - 1906
Coco Chanel et Etienne Balsan - 1906

Elle fera plus tard la connaissance d'Étienne Balsan, un riche officier de cavalerie, qui l'a initiée au mode de vie des classes aisées et lui a permis d'accéder à des cercles sociaux plus élevés.


Coco Chanel rencontrera ensuite le riche héritier Arthur "Boy" Capel lui a donné encore plus de liberté et d'indépendance financière. Capel a été un important soutien financier et émotionnel pour Chanel, l'encourageant à ouvrir sa première boutique de chapeaux à Paris en 1910, puis à étendre ses activités à la conception de vêtements.


Coco Chanel et Arthur “Boy” Capel - 1971
Coco Chanel et Arthur “Boy” Capel - 1971

Coco Chanel quittera l’orphelinat à 18 ans. Déjà à cette époque, elle se distingue par ses tenues très simples, empruntées à la mode masculine. Elle s’installera rapidement comme modiste au 160 boulevard Malesherbes, où ses créations épurées marquent une rupture avec le style surchargé de l’époque.


Coco Chanel et les chapeaux

L'ascension de Chanel dans le monde de la mode repose sur sa capacité à repenser le vêtement féminin de l'époque. Elle rejette les corsets et les robes surchargées de fioritures au profit de vêtements simples, élégants et fonctionnels. Sa vision de la mode était influencée par sa propre esthétique, ainsi que par son désir de libérer les femmes des contraintes vestimentaires restrictives de son époque. Elle s’affranchit si bien des codes qu’elle avait la particularité de concevoir des ensembles sans jamais dessiner.


Les débuts de Coco Chanel

Après son premier atelier de chapeaux à Paris, elle ouvrira finalement une boutique à Deauville en 1913. C’est à cette époque encore que sa simplicité éveillera l’intérêt d’une clientèle huppée. Ce succès lui permettra, dès 1915, d’ouvrir une seconde boutique, à Biarritz, qui est à l’époque le fief du Tout-Paris.


Dans l’entre-deux-guerres, elle est perçue comme une femme moderne, proche de Cocteau, Colette ou Dali. Elle créera d’ailleurs des costumes pour quatre pièces de Cocteau (dont Antigone en 1922). Dans les années 30, elle apportera sa contribution à plusieurs films de Jean Renoir, dont Règle du jeu (1939).


Coco Chanel & Salvador Dali
Coco Chanel & Salvador Dali - 1937

Coco Chanel, en femme d’affaires autoritaire, sera bientôt à la tête d’une entreprise qui comptera, en 1936, plus de 4000 employés. Son ambition a été marquée très tôt par un désir de réformer le mode de vie des femmes : cheveux courts, bronzés, elle est sa propre égérie en s’affichant en pyjama de plage ou en pantalon à pont.


Son ambition lui permet de s’étendre et de diffuser ce désir de révolution, au-delà de la mode. Coco veut toucher à toutes les sphères de l’élégance féminine, les bijoux et les parfums. Elle s’intéressera, très tôt, à ce qui vient compléter l’habillement.


La Petite Robe Noire

“Si une femme est mal habillée, on remarque sa robe, mais si elle est impeccablement vêtue, c’est elle que l’on remarque.”

La Petite Robe Noire de Chanel

Parmi les nombreuses contributions de Coco Chanel à la mode, la création de la petite robe noire reste l'une des plus emblématiques. En 1926, elle présente cette pièce intemporelle qui deviendra rapidement un incontournable du dressing féminin. La simplicité élégante de la robe noire a été un défi aux conventions de son temps, offrant aux femmes une alternative raffinée aux tenues extravagantes de l'époque (robe généralement longue et corsetée).


Cette pièce vient marquer une rupture avec l’interprétation contemporaine dont pouvait souffrir la couleur noire, alors symbole d’obscurité et de tristesse (plus encore au sortir de la Première Guerre mondiale). Elle se caractérise par sa coupe simple et épurée. Sa longueur est généralement juste au-dessus du genou, et sa couleur est un noir profond et intense. Elle est souvent dépourvue de fioritures et d'ornements, ce qui lui confère une élégance intemporelle.



La petite robe noire reste encore aujourd’hui un symbole d'émancipation pour les femmes. En cette fracture, Coco Chanel a permis aux femmes de se sentir plus libres et indépendantes au point où La Petite Robe Noire connut un succès immédiat. Sa simplicité et son élégance en font une pièce versatile qui peut être portée en toute occasion, du jour au soir.


Cette pièce a également inspiré des générations de créateurs de mode. De Yves Saint Laurent à Karl Lagerfeld, en passant par Jean-Paul Gaultier : tous ont réinterprété cette pièce iconique à leur manière.



Romy Schneider en robe noire
Romy Schneider - 1962

Chanel n°5

Une femme mal parfumée n’a pas d’avenir (Paul Valéry)

Flacon de Chanel n°5

En 1921, Coco lance Chanel N°5, crée par Ernest Beaux, qui marquera les débuts d’une activité prolifique pour la Maison. Ce parfum deviendra l'un des plus célèbres au monde. L'innovation réside dans la simplicité du flacon et la complexité du parfum lui-même, marquant le début d'une nouvelle ère dans l'industrie de la parfumerie.


Le chiffre "5" fait référence au numéro de l'échantillon de parfum que Coco Chanel a choisi parmi d'autres propositions de compositions, présentées par Ernest Beaux. La légende veut qu'elle ait alors choisi le cinquième échantillon, d'où le nom "N°5".


Publicité du Chanel N°5 - 1937
Publicité du Chanel N°5 - 1937

Le parfum N°5 a été novateur à bien des égards. Il a été l'un des premiers parfums à utiliser des notes synthétiques en plus des ingrédients naturels, ce qui lui a donné une complexité et une longévité remarquables. Sa composition est une combinaison de notes florales abstraites, de notes aldéhydées, de notes de rose, de jasmin, de santal et de vanille, entre autres.


La bouteille de Chanel N°5 est également devenue emblématique. Conçue par Coco Chanel elle-même, elle est élégante, épurée et reconnaissable entre mille, avec son design simple et ses lignes épurées. La bouteille a été inspirée par les formes géométriques du Bauhaus, un mouvement artistique et architectural contemporain de l'époque.


Le lancement de Chanel N°5 a été un événement marquant dans le monde de la parfumerie. Coco Chanel a révolutionné l'industrie en créant un parfum qui était à la fois moderne, audacieux et intemporel. Sa publicité innovante, notamment avec la célèbre actrice Marilyn Monroe qui aurait dit ne porter rien d'autre que quelques gouttes de Chanel N°5 pour dormir, a contribué à sa renommée mondiale.



Chanel a célébré l’intemporalité de sa fragrance en 2022.


Au fil des décennies, Chanel N°5 est resté un parfum iconique, continuellement revisité dans de nouvelles interprétations et incarnations. Il demeure un symbole de l'élégance intemporelle et du luxe associés à la marque Chanel, et continue de captiver les amateurs de parfums du monde entier.


L'indépendance féminine par le tailleur

“La mode se démode, le style jamais.”

Tailleur Chanel - 1961
Tailleur Chanel - 1961

Anticonformiste par nature, Coco s’opposera à la suprématie du New Look impulsée par Dior dans les années 20 (qu’elle juge rétrograde) et poussera la révolution de la mode féminine en introduisant des silhouettes plus confortables et épurées, abandonnant les corsets et les ornements excessifs. Le tailleur Chanel, composé d'une veste ajustée et d'une jupe droite et des tissus confortables tels que la laine et le tweed. Cette pièce deviendra un symbole de l'élégance moderne et transformera la façon dont les femmes s'habillent. Le public américain applaudira cette audace, que la presse française conspuera, un temps, cependant.



Ines de la Fressange égérie de Chanel
Ines de la Fressange égérie de Chanel

Ce tailleur disposera de la faculté de se porter en toutes circonstances, été comme hiver. Sa forme ayant été conçue pour permettre l’aisance du mouvement, qui était pour Coco, la clé de l’élégance.

L'introduction du tailleur Chanel a eu un impact durable sur la mode féminine, et son influence se fait toujours sentir aujourd'hui. Le tailleur Chanel est devenu un classique intemporel, et les créations ultérieures de la marque perpétuent cet héritage, tout en continuant à innover et à évoluer avec les tendances contemporaines.


Un héritage intemporel et vivant

“Pour être irremplaçable, il faut être différent.”

Coco Chanel à Paris
Coco Chanel à Paris

À l’aube de la Seconde Guerre mondiale, Coco Chanel fermera sa maison pour s’installer au Ritz. Après une retraite de 15 années en Suisse, Coco, alors âgée de 71 ans, rouvrira sa Maison en 1954.


À sa mort en 1971, Mademoiselle Chanel a laissé un empire considérable. Ses premiers ateliers assurent la continuité de la haute couture, dans le respect de sa tradition. En 1978, un département de prêt-à-porter sera instauré, et sera dirigé par Philippe Guibourgué avant que Karl Lagerfeld n’en devienne le directeur artistique en 1983.


Sous l’impulsion de Karl Lagerfeld, l’intégralité de l’héritage laissé par Coco est revisitée. Il persiste la pensée que Lagerfeld restait dans l’esprit de Mademoiselle Chanel, en rajeunissant irrévérencieusement l’image des clientes de la maison.


Coco Chanel - 1960
Coco Chanel - 1960

Coco Chanel reste une figure emblématique de la mode et de l'histoire du XXe siècle, et son influence perdure encore aujourd'hui. Son style intemporel continue d'inspirer les créateurs de mode du monde entier, et la marque Chanel demeure l'une des maisons de couture les plus prestigieuses et les plus influentes de l'industrie de la mode.


Comments


LUDAS FAWKS PICTURES FRANCE

EIRL N°90015899900046

6 rue d'Armaillé, 75017, Paris, FRANCE

(+33) 6. 70. 21. 94. 14

contact@ludasfawks.com

LUDAS FAWKS PICTURES BAHRAïN

Kanoo Tower, Office 177, Building 155, Floor 17, Diplomatic Area, Manama, BAHRAÏN

(+973) 37. 02. 99. 05

contact@ludasfawks.com

Website ©2023 LUDAS FAWKS® STUDIO.

Tout le contenu, les dénominations, marques, marques commerciales, graphismes et imagerie connexe sont la propriété intellectuelle de leurs détenteurs respectifs.

 

Tous droits réservés. Plus d'infos

bottom of page